Comment ignifuger les végétaux secs ?

Comment ignifuger les végétaux secs ?

 Les végétaux secs (paille, roseau, herbes des marais, raphia, sisal, fibre de coco, rabane, lin fibre, chanvre, etc)  sont très inflammables mais s’ignifugent très bien.


Une méthode à privilégier, traiter par immersion « plein bain » ou, à défaut, par pulvérisation « à saturation »
, de façon à imprégner sur quelques centimètres (par ex. : une botte de paille utilisée pour de la décoration).  La botte ne doit pas être déconditionnée car le produit ne va pas pénétrer à coeur.

Notre produit Hydroflam BC 11 convient parfaitement pour ce genre de matériaux (ainsi que le bois et le carton). Voir le produit.

L’ignifugation n’est valable que pour un usage intérieur, à l’abri des intempéries (le produit étant en phase aqueuse, il se dilue sous l’action de la pluie).

L’ignifugation rend possible l’utilisation des végétaux dans la décoration.

Pour rappel, la règlementation française sur la sécurité incendie impose un classement de réaction au feu en fonction de la position de votre matériau : on appelle cela le classement 4.2.1, ce qui veut dire :

  • M4 pour les sols
  • M2 pour les parois verticales
  • M1 pour les plafonds

Beaucoup de gens pensent qu’il n’existe qu’un seul classement : le « M1 ». Il faut nuancer le propos , il y a des nuances qui vont de Pas de classement, puis M4 - M3 - M2 - M1 jusqu’à « M0 » pour les matériaux naturellement incombustibles.

L’Arrêté du 21 novembre 2002 est le texte de loi qui donne les caractéristiques de la réglementation française.

Les classements « Euroclasses » concernent principalement les produits de construction et non l’aménagement et la décoration.