Comment ignifuger le bois ?

Comment ignifuger le bois ?

L’ignifugation du bois, pour être efficace et suivant le classement au feu recherché, ne peut se contenter d’une simple pulvérisation.

Plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte :

  • L'essence des bois : sapin, hêtre, chêne, etc.
  • Son épaisseur (très important : dans une certaine mesure, l’épaisseur participe à la réaction au feu. A partir de 18 mm, le bois massif est classé M3. En dessous de cette épaisseur, M4.
  • Le bois doit être brut, exempt de vernis, lasure ou peinture. Si ce n’est pas le cas, un ponçage s’impose.

L’imprégnation doit se faire principalement par trempage ou en autoclave vide et pression, quand le format le permet.

HYDROFLAM BC 11 a obtenu un PV M1, au FCBA, laboratoire et Institut Technologique de Bordeaux, par trempage « plein bain » (totalement immergé) avec un temps de trempage de 24 heures minimum sur  une éprouvette en sapin de 10 mm d’épaisseur et 300x400mm. Ce type d'éprouvette est le "mètre-étalon" de l'ignifugation.

Voir le produit BC11 pour ignifuger le bois.

Quand le format ne le permet pas, il faut pulvériser, recto/verso (impérativement) « à saturation » afin d’obtenir un classement M2 dans le meilleur des cas.

Lorsque l’on n’a pas possibilité de traiter recto/verso, une seule solution est possible : l’application d’un vernis ou d’une peinture intumescents (ignifuge).

Pour rappel, la règlementation française sur la sécurité incendie impose un classement de réaction au feu en fonction de la position de votre matériau : on appelle cela le classement 4.2.1, ce qui veut dire :

  • M4 pour les sols
  • M2 pour les parois verticales
  • M1 pour les plafonds

Beaucoup de gens pensent qu’il n’existe qu’un seul classement : le « M1 ». Il faut nuancer le propos , il y a des nuances qui vont de Pas de classement, puis M4 - M3 - M2 - M1 jusqu’à « M0 » pour les matériaux naturellement incombustibles.

L’Arrêté du 21 novembre 2002 est le texte de loi qui donne les caractéristiques de la réglementation française.

Les classements « Euroclasses » concernent principalement les produits de construction et non l’aménagement et la décoration.